Nos Auteurs

SEBASTIEN DE CORDES

Génération anamoureuse (à paraître cet automne dans "La Grande Ourse")

BECI Sebastien de Cordes 02.jpg

Sébastien de Cordes est un auteur belge né en 1993 à Bruxelles. Parallèlement à ses études en marketing, il met à profit son temps libre pour écrire et mettre en scène deux pièces de théâtre: Cougar sous le matelas (2017) qui sera joué à Louvain-la-Neuve, Bruxelles et Cabourg (prix du public au festival de théâtre de Cabourg) ainsi que Parent de porcelaine (2019) joué à Bruxelles.

Lecteur de Romain Gary, Michel Houellebecq (Les particules élémentaires), Charles Bukowski (Journal d'un vieux dégueulasse) ou encore Francis Scott Fitzgerald (Tendre est la nuit) notamment en raison de leur cynisme sur l'amour, ses héros sont le symbole d'une nouvelle génération perdue et éperdue. 

Génération anamoureuse est son premier roman.

@Patrick Bya

NAKISSA FAU

Diplopark (à paraître cet automne dans "La Grande Ourse")

nakissa.JPG

Née en 1982 d'une mère téhéranaise qui a fui la révolution islamique et d’un père aveyronnais qui a très vite choisi l’expatriation, Nakissa Fau a vécu ses cinq premières années en Kabylie, puis au Caire jusqu’en 1994. Son père ayant embrassé la carrière diplomatique, elle a résidé dans plusieurs autres pays par la suite et s’est orientée vers des études de persan aux Langues’O. Après avoir obtenu une licence de Lettres classiques à la Sorbonne, puis le Capes, elle a, à son tour, choisi l’expatriation en 2008 en travaillant d’abord comme enseignante, puis comme directrice de l’école française de Tachkent, la capitale de l’Ouzbékistan. Ces six années en Asie centrale ont été cardinales dans son apprentissage de l’écriture. Elle commence à rédiger quelques nouvelles, inspirées par la société d’expatriés dans laquelle elle était amenée à évoluer. Elle a progressivement suivi une veine plus personnelle, ayant à cœur de faire ressortir la poéticité d’un récit qui se métamorphosait en roman au fil des années.

   

AUDREY GILLES

L'été des fourmis (à paraître cet automne dans "La Grande Ourse")

IMG_40681.jpeg

Audrey Gilles est née en 1983 à Arles.
Elle écrit les plages et les forêts, les fantômes, les corps qui transpirent, les parts d’obscurité, l’adolescence, les moments de fracas, les qui suis-je, toutes les possibilités du monde qui l’entoure, sous forme de récits, fragments, poèmes, pièces de théâtre.

Elle publie en revue (La Piscine, Les Impromptus, L’Hermine et la Plume, Encres, Miroir...).


L’Été des fourmis est son premier roman.

CHRISTOPHE BLANQUIE

Un peu avant (à paraitre cet automne dans "La Petite Ourse")

Blanquie à Bussy.jpg

Parallèlement à sa carrière de secrétaire des débats, Christophe Blanquie développe un cursus d'historien. Docteur en histoire en 1993, habilité à diriger des recherches en 1999, il enseigne pendant plusieurs années à l'EHESS. Dix-septièmiste, il s'affirme comme un spécialiste de la vénalité des offices et des présidiaux. Cependant, son intérêt pour les mémorialistes et leur correspondance le conduit à assumer jusqu'en 2004 le secrétariat de rédaction des Cahiers Saint-Simon puis, à compter de 2012, la présidence de la Société des amis de Bussy-Rabutin et la direction de la revue Rabutinages, dont il édite la série Horizons.

Lecteur, il est sensible à l'infinie liberté de Christian Gailly, aux insensibles variations de registre de Béatrix Beck, à la densité tendrement rugueuse de la phrase d'André Bucher. Écrivain, il aime explorer les formes et les situations, du roman historique, L'Exil illuminé (2017), à la chronique contemporaine, Pour une couchée de fougères (2018) et L'Œnographe (sous presse). Sensible aux formes brèves, il a donné des Contes du mois (2017). La nouvelle Un peu avant, qui donne son nom à son nouveau recueil, a été nouvelle de la semaine de la revue Rue Saint-Ambroise.

@david bordes

SOLANGE SCHNEIDER

Ma vie en rouge et noir (à paraitre cet automne dans "La Petite Ourse")

schneider.jpg

Originaire du Grand Est, passionnée de lecture et d’écriture, blogueuse et engagée, Solange Schneider écrit depuis de nombreuses années en format court. Ses nouvelles, aussi bien réalistes que fantastiques, ont été remarquées à plusieurs reprises : « La gazelle et le tambour » a remporté le Grand prix été 2019 Short-édition, sélection du jury ; « Les yeux jaunes » finaliste du prix automne 2019, choix du jury. Tandis que le texte « Demain, on déconfine ! » a été sélectionné par l’Aract-Occitanie, pour figurer dans le recueil collectif de l’année 2020, « Nouvelles du travail ».


Ces derniers temps, l’auteure a choisi de se pencher sur le thème de la folie, qu’elle a mise en mots…

 

MARIE-CLAIRE MAZEILLÉ

La Vie est un si beau voyage (à paraitre en 2022 dans "La Lyre de l'Ours")

portrait MC-1.jpg

​Marie-Claire Mazeillé écrit comme elle vit : avec simplicité et enthousiasme.

D’Ici à l’Ailleurs, son écriture est voyages sensibles en chemins et sentiers de traverses vers l’intime de l’autre.

Présente à la beauté, elle effleure notre humanité avec délicatesse et peint au fil des saisons des instants de vie, une émotion, un regard, un désir, la vie qui va...

Sa poésie est vibrante, libre, joueuse, sensuelle. Amoureuse ! Ce sont ces ingrédients qui se déclinent dans ses précédents recueils dont elle propose aussi des lectures sensibles et joyeuses : Sous la soie…, Lettres au Veilleur (L’Harmattan Poésies) ; Le printemps des fenêtres (collection personnelle Mots & photos). 

Elle a également publié  Les couleurs des jours, Murmures d’arbres (Éditions Papiers coupés)

 

Vivant quasi à mi-chemin entre Finis Terrae et le sud de l’Italie, les escales de La Vie est un si beau voyage sont empreintes dans leurs ciels...

 

 

 

LOUISE SALMONE

A bras-le-corps (à paraitre en 2022 dans "La Grande Ourse")

La belle vie.jpg

Louise Salmone naît en 1961 dans un monde en pleine mutation.
Inspirée par une curiosité insatiable sur le monde qui l’environne, au fil des mots qui construisent les histoires, elle multiple les expériences : de scénariste à autrice jeunesse, de lectrice de manuscrits et de scénarii à biographe, correctrice, animatrice d’ateliers d’écriture.
La création d’un blog et la publication régulière de nouvelles l’incitent à se consacrer désormais à l’écriture pour explorer nos comportements, nos débordements, nos folies, nos sagesses, nos implications…

 

MOHAMADI ZEBA

Etrange  et New-York Parallèle (à paraitre en 2022 dans "La Petite Ourse")

Photo.jpg

Né en 1993 à Gogoma au Burkina Faso, Mohamadi Zeba a été plongé dès son enfance dans le monde des livres grâce à un père libraire. Il se passionne au collège pour la littérature américaine et est lauréat de plusieurs concours littéraires au secondaire. En parallèle à ses études de Sciences et de Technologie, il met à profit ses heures perdues pour écrire des poèmes, des nouvelles et des romans principalement en français, mais aussi en anglais. Ses premiers textes paraissent en 2017 sous forme d’un recueil de poèmes, Le devoir de dire.

Étrange est son premier roman, New-York Parallèle un recueil de nouvelles nomades.

 

 

 

 

 

 

CHRISTINE VEAUVY

Un monde et un cratère (Projet poétique et visuel, à paraitre en avril 2022 dans "La Lyre de l'Ours")

IMG_7369.jpg

Originaire de Touraine, Christine Veauvy a grandi au milieu d'une forêt et des chevaux. Elle a toujours écrit et beaucoup jeté. Elle a étudié la philosophie à Paris et à Fribourg (Suisse). Après de nombreux voyages, elle a poursuivi une formation en auditeur libre aux Beaux-arts de Paris, tout en enchainant des petits boulots dans le domaine du handicap et de la vieillesse.

Puis elle a intégré les Ateliers Varan, formation documentaire fondée par le cinéaste et anthropologue Jean Rouch.  

Elle a réalisé un reportage sur les minorités religieuses en Irak et plusieurs documentaires dont deux sélectionnés en festival.
Elle a exposé également ses tableaux - œuvres hybrides entre la peinture la photo et le numérique - dans des galeries en Normandie, Paris et New York.

 

 

 

 

ABOUBAKRI SAO

Des Ténèbres à la Lumière (à paraître en 2022 dans "La Petite Ourse")

thumbnail_IMG_0230.jpg

Né le 22 mars 1990 à Belfort, Aboubakri Sao, est depuis son enfance un amoureux de littérature.
C’est lors d’un concours de défense et d’illustration de la langue française (il y obtient une mention), alors âgé de 14 ans, qu’il prend goût à l’écriture. Depuis, il consacre son temps libre à sa nouvelle passion. Plusieurs écrits sont nés dont quatre romans fantastiques.


Sa trilogie Ultimate Terra Nova est publiée chez Treizième Lune.

 

 

 

 

 

AMANDINE GOUTTEFARDE-ROUSSEAU

Ours et tanaisie pour tout vêtement  (à paraître en 2022 dans "La Lyre de l'Ours")

IMG_0490.jpg

Amandine Gouttefarde-Rousseau est née dans la Loire et a appris à marcher à Saint-Pierre-La-Noaille, le dernier village avant la Bourgogne.

 

Elle a grandi dans des villages de chênes, près d’un château abandonné, et arpenté la forêt de Lespinasse dans tous les sens avec son chien.

Elle est partie en Grèce apprendre le nom des plantes et les secrets des Anciens, pour compléter son doctorat en Études Grecques.
Après de nombreuses errances, elle s’installe enfin en Bourgogne où elle enseigne et écrit.
Elle arpente maintenant les bords de Saône et la vallée des Vaux, toujours avec son chien (et son mari).
Elle publie ses poèmes dans les revues de sa région (Florilège, Cabaret) et son premier recueil, Extases post mortem suivi de Serpenter est sorti en 2021.

 

 

 

VINCE RUSSEL

Le Bout en Train  (à paraître en juin 2022 dans "La Lyre de l'Ours")

20180703_111208.jpg

Vince Russel se définit ainsi, dans son style qui emprunte autant au slam qu'à la poésie :

"Un mec banal /Ayant quitté l’école trop tôt/Je n’en avais pas la dalle.

J’ai préféré jouer du couteau/Torturé dans mon enfance/ Ce qui m’a fait perdre en l’humanité confiance.

Depuis dix ans/ Je suis rentré dans les rangs/ Après plusieurs guerres/ Contre une vie qui laisse à terre.

De mon mode de vie actuel/ J’aspire à une vie moins cruelle/ Où il y aurait plus d’entraide/ Un aspect d’une nature humaine moins laide.

Mon passé m’a donné une ouverture d’esprit/ Qui aux autres me relis/ En quête de bonnes actions / Dans la rue/ On peut capter mon entière attention.

Une femme et une fille plus gentil m’ont rendu/ Je ne sais combien de temps il me reste/

Mais je tiens à ne plus fuir la vrai vie comme la peste."

 

 

 

JERÔME BOLT

Monde immonde  (à paraître en mai 2022 dans "La Grande Ourse")

profil(1).jpg

Emportés par l’histoire, les émotions et le chant des mots, nos esprits se côtoient le temps de la lecture. L'écrivain n'est pas plus que le vent qui soulève la feuille. Élaborer une intrigue, traquer les sentiments, polir le texte, œuvrer pour un lecteur improbable, peu importe l’artisan.

 

LUCIE LAPLANCHE

Fracture  (à paraître en 2022 dans "La Lyre de l'Ours")

received_496321508737490.jpeg

Lucie Laplanche est originaire de Lorraine, dans le Grand est. Après un bac Littéraire, elle multiplie les expériences professionnelles avant de se ré-orienter dans le domaine de la Petite enfance. Elle écrit de manière compulsive et insatiable depuis son adolescence.
Tantôt torturée, tantôt lumineuse, son écriture donne l'effet d'un clair-obscur : elle ouvre, dans un univers sombre, des brèches dans lesquelles s'infiltre la lumière.

Fracture est son premier recueil.

 

 

 

 

MYRIAM ESTRADE

Regard(s) de Femme (s) : Angélique Bon & Myriam Estrade  (à paraître en 2022)

FB_IMG_1597181336095_edited.jpg

Myriam Estrade enseigne la philosophie depuis trente ans et se consacre depuis dix ans à la formation des professeurs. Elle a publié quelques articles universitaires sur la didactique de la philosophie et l’enseignement moral et civique, mais elle écrit aussi d’autres types de textes, nouvelles, romans qu’elle espère pouvoir publier.

Mère de deux enfants, l’expérience du féminin et de la maternité est au cœur de son travail. C’est grâce à cette collaboration avec Angélique Bon et à leur amitié qu’elle se met à une écriture plus poétique, où elle cherche à déployer l’imaginaire et les émotions qui trouvent peu de place en philosophie.

 

 

 

 

 

 

DIMITRI EBLE SCANO

Fils  (à paraître en juin 2022 dans "La Grande Ourse" )

photostudio_1645291634465_edited.jpg

Dimitri Eble Scano vit en Espagne. Ou en Belgique. En Asie parfois. Peu importe, c'est toujours ici, près de Lyon, au bord du Rhône où il est né en 1984, dans ses racines qu'il aime revenir et se plonger.  Après des études de lettres, des années à lire, analyser les textes, et enseigner le français, il s'est lancé, non sans crainte, dans l'écriture d'un premier récit.

 Fils est le résultat de cette toute première tentative d'écriture.

 

AURELIA LESBROS

Levons nos vers  (à paraître en août 2022 dans "La Lyre de l'Ours" )

Screenshot_20220515_003010.jpg

Professeur de français de 43 ans, paloise d’origine, Aurélia Lesbros est une boulimique des mots. Elle se perfuse à la fantaisie, à la folie douce, aux histoires sombres ou solaires, selon son humeur et son humour, roses ou noirs. Elle écrit le jour, la nuit, et même entre les deux. La frénésie est sa seconde peau. Équilibrée et équilibriste, elle est une touche-à-presque-rien et une rêve-à-tout : elle donne dans les nouvelles, les romans, les chansons et la poési’ronique . . .

 

Sa devise : écrire le plus fort possible, pour pouvoir vivre au centuple.

 

 

 

 

EMMANUELLE DESCAMPS

J'ai pleuré des soleils  (à paraître en juillet 2022 dans "La Lyre de l'Ours" )

IMG_20220403_165152.jpg

Emmanuelle Descamps aime la musique des mots et les écouter sonner à leur juste intensité. Elle écrit des nouvelles, des contes et des poèmes dans des carnets divers ou sur des pages éparses. Elle y dissèque les émotions qui blessent et qui éveillent. Au quotidien, elle transmet son amour de la littérature à ses élèves. C’est une professeure de français inspirée.


J’ai pleuré des soleils, son premier recueil de poésie, est un écrit arraché à son vécu d’amoureuse passionnée. Entre servitude et liberté, elle livre un discours intime en quête de vérité.

A retrouver sur :

descema.wixsite.com/website

 

 

 

 

JULIE BRIN D'ABEILLE

Les écrits d'une apicultrice  (à paraître en juillet 2022 dans "La Lyre de l'Ours" )

IMG_20220415_135910.jpg

Française d'origine, Julie Brin d'abeille est apicultrice et vit entre le Luxembourg et les montagnes des Vosges. Son chemin est celui des rêves qui naissent dans l'enfance, que l'on délaisse parfois, pour mieux y revenir après avoir donné la vie. C'est aussi celui de deux passions qui se rencontrent et se mélangent à merveille. Son amour des mots, et sa ferveur pour la nature et ses petites protégées, lui inspirent de la poésie et des histoires qui permettent de découvrir autrement cet incroyable monde caché. C'est, enfin, l'occasion de donner une voix aux abeilles et de contribuer ainsi à l'éveil des consciences.
 

Les écrits d'une apicultrice est sa première publication.

 

 

 

GUILLAUME CHEVREAU

Ici, nulle part  (à paraître en août 2022 dans "La Lyre de l'Ours" )

Screenshot 2022-05-23 at 21-33-59 Présentation.pdf.png

Autodidacte, passionné d’art (musique, cinéma, arts plastiques, peinture, sculpture, architecture), Guillaume a exercé comme soignant au sein de l’hôpital public durant 25 ans. Après de nombreux projets au sein de différents groupes expérimentaux et rock (batteur, bassiste, parolier et auteur de textes déclamés), il se consacre principalement à l’écriture de textes au sein de Sinaï (duo) ainsi qu’à son travail en solo ambient/electronica sous le pseudonyme d’Axöne.
Depuis son adolescence écrivant et cultivant avec une grande sensibilité les mots, il produira de nombreux textes pour ses formations musicales. Cette série de textes est le reflet de ses émotions les plus intimes. Il parle de ses combats intérieurs, de ses tensions et de son rapport à vif au monde. Le lecteur est embarqué dans des mondes parfois complexes, souvent à fleur de peau mais toujours authentiques.

 

 

 

 

 

FLORENCE SALIT

L'Ours (à paraître en septembre 2022 dans "La Grande Ourse" )

FS.jpg

Géographe, dévoreuse de mots, bêta-lectrice, l’écriture est une évasion quotidienne, une nécessité, dévorante et passionnelle, mais aussi un exercice quotidien, fait de travail, de tests et de ratures.

 

 

 

 

 

 

 

IRÈNE LURÇAT

Un dilemme moderne (à paraître en septembre 2022 dans "La Petite Ourse" )

ilurcat.jpg

Irène Lurçat, née à Princeton, a été journaliste et traductrice avant d'organiser des promenades gourmandes dans Paris. Elle est l'auteur de guides « long-sellers » sur Paris. 

 

 

 

 

 

 

 

 

CHRISTIAN LAJOUMARD

La Peau du Monde  (à paraître en octobre 2022 dans "La Grande Ourse" )

Christian(1)_edited.jpg

Né à Marseille mais aux racines corses, son long exil parisien ne l'a jamais coupé de ses racines méditerranéennes. Son activité de réalisateur de documentaires a ouvert son cœur et son esprit à d’autres cultures, d’autres univers remplis de beauté et de souffrance. Christian Lajoumard essaye modestement, d’être le témoin d’hommes et de femmes qui évoluent dans un monde où, progressivement, toute singularité est écrasée. Filmer, photographier, écrire sont pour lui les branches d’un même arbre qui monte vers le ciel et l’autorise à se sentir membre de la magnifique famille des humains.

 

 

 

CAMILLE PAYEUR

Château de cartes  (à paraître en octobre 2022 dans "La Petite Ourse" )

IMG_20220522_132602.jpg

 

Née en 1997 à Paris, Camille a grandi en Sarthe, dans le joli petit village de Saint-Marceau. Dans son école communale puis au lycée de campagne, elle a toujours beaucoup aimé les exercices de rédaction. A 14 ans sous l’impulsion de sa professeure de français, une de ses nouvelles remporte un prix lors d’un concours d’écriture national. Ensuite, ce furent les études de médecine, au Mans puis à Angers, les concours, les partiels, les amitiés qui s’ancrent, la découverte de son futur métier, des blouses blanches, des patients… C’est durant ces années d'études qu’on appelle l’externat qu'elle a écrit Château de cartes. Un recueil qui nous plonge a ses côtés dans cet univers si particulier.

 

 

 

 

 

FLORENCE BONNEAU

Un peu plus loin que le Tumulte  (à paraître en novembre 2022 dans "La Petite Ourse" )

sous un rocher - copie.jpg

 

Florence Bonneau vit du côté du Poitou mais bien plus souvent qu'à leur tour, ses pas la mènent vers des Terres un peu plus au sud, entre Cévennes, granites du Lozère et Grands Causses. Photographies, mots écrits, passion pour les temps très très anciens (un silex taillé trouvé au hasard et c'est un grand voyage qui commence pour elle. Et alors, quand un abri sous la roche se devine au détour d'un virage, c'est assurément la grand'voile qui se lève). . . Deux livres écrits en auto-édition :  « dans la compagnie des Hautes-Terres » -Regards posés en Lozère- (photographies et textes) ;

« Notes de l'Instant » (recueil de poésie).


Un peu plus loin que le Tumulte est son premier recueil de nouvelles.

 

 

 

 

VÉRONIQUE FERRÉ

Chambre 9  (à paraître fin 2022 dans "La Petite Ourse" )

image0.jpeg

​L'écriture s’est imposée à Véronique Ferré comme une nécessité en lien avec son parcours douloureux  de femme mais également en écho aux récits d’autres femmes (en l’occurence des patientes). Elle exerce le métier d’infirmière aux urgences psychiatriques ; l'écoute et l'accompagnement des personnes en souffrance sont le coeur de son métier. 

 

Véronique Ferré écrit de la poésie en prose pour témoigner, souvent sans détours ou crument, d’expériences humaines des plus difficiles au plus légères avec, en toile de fond, la cause des femmes dans notre société. cC’est donc une féministe militante et elle porte au travers de ses textes la parole et le combat des femmes.

 

Avec un complice, elle a créé l'an dernier le duo érotico-militant Venus im Pelz qui opère des lectures/performances à partir de ses textes. En parallèle, avec l'association "Les Discrètes" en binôme avec la plasticienne  vidéaste Olivia HB, elle créé des oeuvres brodées et une collection de sacs et badges aux slogans féministes ou poétiques.

Tisser, entrelacer les fils comme on entrelace des mots, donner du sens à ces entrelacs, c'est créer du lien au monde et aussi  une façon de défendre la cause des femmes ..

Au-delà de l'acte de création, c'est un puissant remède : raccommoder ses déchirures, rassembler ce qui a été lacéré par la vie, tisser de l'amour …

 

 

 

JEAN-YVES ROBICHON

Les fils de novembre  (à paraître en janvier 2023 dans "La Petite Ourse" )

J-Y Robichon IDO 2_edited.jpg

Jean-Yves Robichon est né et vit dans l’ouest de la France. Très tôt, il découvre Giono, plus tard, Flaubert et Yourcenar, trois auteurs qu’il lit et relit inlassablement. Depuis 2018, il écrit des contes et des nouvelles. De sa formation en arts plastiques, il garde une attention particulière aux images, aux jeux de lumière. Il conçoit la nouvelle comme un saisissement, une rencontre, brève, mais intense. Il aime jouer avec les silences, les « hors champ » pour laisser toute sa place au lecteur.


La mémoire/l’amnésie, l’empreinte/la photographie, l’art/l’histoire de l’art traversent ses nouvelles
comme autant de motifs qu’il décline avec sensibilité.

 

 

 

LISE CHOURAQUI

Bérénice  (à paraître en 2023 dans "La Grande Ourse" )

20210929_171818.jpg

Lise Chouraqui est née à Paris en 1995 dans une famille qui savoure les livres, la lecture, les mots. C'est en fréquentant les bancs d'Hypokhâgne et de Khâgne que sa passion pour la littérature s’est formée. Après un séjour à Montréal, Lise s’est installée à Jérusalem et s’accompagne toujours de l’amitié de Nerval, de la pensée de Kundera et des paroles de tant d’autres. Elle prend la plume à son tour à travers Bérénice, son premier roman. Il a été conçu dans la salle de bain, au détour d’une discussion fantaisiste. On y trouve des amours silencieux, quelques effets de surprise, une référence à Jean Giono et aucune mention du covid.

 

 

 

 

JULIEN RAYNAUD

La séparation (à paraître en 2023 dans "La Grande Ourse" )

photo JR.jpg

Enseignant en droit, Julien Raynaud publie des commentaires juridiques depuis plus de vingt ans. En 2008, il a contribué par exemple au Dictionnaire des droits de l’homme (PUF). Depuis 2014, il s’est lancé dans la littérature. Il publie d’abord une pièce de théâtre humoristique : Clarice et Maria, vieillesse comique (Presses électroniques de France). Par la suite, plusieurs de ses nouvelles ont été publiées, que ce soit au sein de recueils collectifs (chez Arkuiris en 2015 ou aux éditions du Basson en 2016 et 2018) ou en revues (Rue Saint Ambroise n° 47, Revue du droit insolite n° 1). La séparation, un court récit épistolaire, est son premier roman.

 

 

 

 

VÉRONIQUE GERBAUD-SÉVAILLE

Nuits blanches (à paraître en 2023 dans "La Lyre de l'Ours" )

Gerbaud-Sévaille Véronique.jpg

Véronique Gerbaud-Sévaille est née en 1963 à La Châtre, dans le beau Berry verdoyant de George Sand, dont elle admire la plume, ainsi que la personnalité engagée, indépendante et avant-gardiste. De six à quinze ans, elle a résidé à Grenoble, puis s'est établie à Clermont-Ferrand, en Auvergne, terre sculptée par l'eau et le feu, propice à la communion avec la Nature. Dans sa poésie lyrique et intimiste, elle met un point d'honneur à conserver les codes traditionnels de versification, qui contribuent à accentuer la musicalité de ses textes.

 

 

VÉRONIQUE HENRY KAGAN

Les Génants (à paraître en 2023 dans "La Grande Ourse" )

photo(3).jpg

Géographe, elle travaille dans les banlieues déclassées. Elle travaille à Terre-Neuve, à Vancouver, à Paris. Elle travaille avec les drogué.es, les prostitué.s, les handicapé.es. Elle se dit que la géographie, ça ne sert pas uniquement à faire la guerre.
Elle écrit le souffle court, elle enregistre des sons râpeux, elle filme des instants qui viennent de loin, elle écoute le passé qui résiste.


Les Gênants est son premier récit conçu comme un roman.